En quoi consiste une
information routière

Lupe
Hauptportal des Doms

«cycle de vie» d’une information routière

La procédure est toujours la même : lorsqu’une perturbation survient sur la route, ou sur le rail, cet événement est traité afin d’être distribué aux différents médias. L’information est ensuite diffusée sur différents canaux, tels qu’internet, les navigateurs ou les radios afin d’atteindre les usagers.

Des sources sûres

Les principales sources d’informations de Viasuisse sont représentées par les corps de police cantonaux, la centrale de gestion du trafic de l’Office Fédéral des Routes, les automobilistes, de nombreuses caméras et des sites en ligne dédiés aux usagers de la route. Ces derniers s’appuient – entre autres – sur des données en temps réel émises par diverses flottes de véhicules.

 

Détails concernant les sources de Viasuisse

Une rédaction expérimentée

Des moyens techniques fiables sont impératifs en vue de fournir une information routière de qualité. Toutefois, l’évaluation et le traitement de cette dernière, transmise aux différentes radios, n’est pas automatisée. Ainsi, les trois langues nationales sont représentées dans la rédaction de Viasuisse. Les collaborateurs rédigent des bulletins radiophoniques prêts à être lus en direct dans lesquels ils hiérarchisent les événements selon les priorités. Si Viasuisse reçoit une annonce de contresens, cette information est diffusée sur les ondes dans la minute qui suit. Les présentateurs interrompent leur programme et avertissent périodiquement les automobilistes du danger. Pour d’autres événements provoquant d’importantes perturbations, les différentes radios sont informées quelques minutes après la réception de l’information par Viasuisse et la diffusent au plus vite afin que les usagers soient informés le plus rapidement possible. Lorsqu’il s’agit de perturbations mineures ou d’un cas de surcharge de trafic, les programmes radiophoniques ne sont pas interrompus, les informations sont diffusées lors du prochain service inforoute prévu.

Canaux de diffusion, nouveaux et existants

En se basant sur les informations transmises par Viasuisse, les stations de radio diffusent les bulletins toutes les demi-heures. En outre, les rédacteurs envoient les données sur le trafic aux systèmes de Live -Traffic, tels que les navigateurs, les applications web et les applications pour téléphones portables.

Les informations sur les problèmes de la circulation ou du transport ferroviaire proviennent de diverses sources:

Sources externes spécialisées

Viasuisse reçoit les informations sur l’état du trafic directement par les polices cantonales ou par la centrale de gestion du trafic. Les données sont enregistrées sur une plate-forme online – employée exclusivement pour l’enregistrement des événements sur le trafic – et sont ensuite transmises à tous les dispositifs de navigation à travers le système RDS-TMC (Radio Data System – Traffic Message Channel). A la rédaction, le collaborateur élabore l’information et la transmet aux stations de radio clientes.

Informations des automobilistes

Une importante source d’information sont les automobilistes qui sont confrontés aux problèmes de trafic en première personne. Il existe différents moyens de contacter de Viasuisse, soit à travers les hotlines, soit par les diverses applications. Les automobilistes annoncent quand ils se retrouvent à l’arrêt dans des bouchons, mais souvent ils n’en connaissent pas la raison. Viasuisse se charge de vérifier l’information et d’en déterminer la cause auprès des polices cantonales ou de la centrale de gestion du trafic. Une fois l’information confirmée, celle-ci est enregistrée dans le système de production et diffusée sur le réseau RDS-TMC et sur les stations de radios.

Supports techniques

Viasuisse a accès aux caméras des tronçons autoroutiers les plus chargés. Les services de trafic en temps réel donnent une représentation graphique de l’état actuel de la circulation. En se basant sur la récolte des données, telles que vitesse moyenne et les calculs des retards, il est possibles d’évaluer la situation. Si un rédacteur remarque une anomalie sur une caméra ou sur un service du live-trafic, il crée un message ou en recherche immédiatement la cause. Une fois établi le message enregistré, l’information apparaît sur le réseau RDS-TMC. Pour les radios, l’information doit être rédigée afin qu’elle réponde aux exigences de diffusion sur les ondes.